Chaussures de Luxe
Chaussures de Luxe

L'actualité des chaussures de luxe et des bottiers de prestige


Carmina : le cordovan en voit de toutes les couleurs


Le cordovan est un cuir mythique pour de nombreux amateurs de chaussures… Mais finalement, peu de marques proposent cette peausserie relativement rare sur le marché et la plupart du temps, uniquement en bordeaux ou noir. Sauf chez Carmina qui décline ce cuir en six coloris ! Une offre suffisamment exceptionnelle pour être soulignée.


Carmina est une marque espagnole spécialisée dans les souliers en Cordovan. Rappelons que cette peau de cheval et de poulain se caractérise par sa brillance, sa résistance et sa longévité. A part chez Carmina, on en trouve principalement chez Alden et Allen Edmonds, mais au final, rares sont les chausseurs à travailler ce cuir... Et c’est bien dommage d’ailleurs.  
 
Naturellement, les peaux de cordovan de chez Carmina proviennent de chez Horween aux Etats-Unis, « la » référence ultime en la matière. Généralement, la plupart des marques proposent cette peau en bordeaux ou noir, voire parfois en marron, mais c’est à peu près tout… L’offre est très souvent réduite à ces deux coloris de base.

Chez Carmina, le cordovan est disponible en six coloris : noir, bordeaux, marron clair, marron foncé, vert et bleu ! Plusieurs modèles sont disponibles : des boots à lacets, des double monk, des derbys, des richelieu et bien évidemment, le fameux mocassin à pampilles ! Notre préféré reste le bleu qui est devenu très tendance et qui s’avère désormais une valeur sûre dans l’univers de la chaussure haut de gamme.
 
Carmina, marque encore trop peu connue dans l’Hexagone, fabriquent des souliers de belle facture, conçus dans de beaux cuirs au cousu Goodyear, affichant des formes élégantes. Un excellent rapport qualité/prix. Ses usines (comme toutes les grandes marques de chaussures espagnoles) sont installées à Majorque (Baléares). Carmina appartient à la famille Albaladejo (que l’on peut trouver à Paris, avenue de l’Opéra). La marque a été créée en 1997 et porte le prénom de la femme du patron, José Albaladejo.  



Jean philippe Tarot | publié le Lundi 28 Novembre 2016 | Lu 1013 fois


Chaussures par marque | Nouveautés | Au fil de l'actu | Historique des marques | Chaussures mythiques | Entretien des chaussures | Sacs et bagages | Accessoires | En bref | Portraits d'amateurs de chaussures | Les boutiques à Paris | Les boutiques en province | Les chroniques de David Not | Qui sommes-nous ?