Chaussures de Luxe
Chaussures de Luxe
L'actualité des chaussures de luxe et des bottiers de prestige

Carvil Exotica : un mocassin imaginé par Ariel Wizman


L’animateur et DJ Ariel Wizman a dessiné Exotica, un mocassin en cuir exotique pour le chausseur haut de gamme Carvil. Ces souliers sont disponibles chez Colette et sur le e-shop de cette marque « vintage » relancée en janvier dernier.


Carvil Exotica
Carvil, un nom que les moins de vingt ne connaissent probablement pas… Sauf ceux qui ont écouté Dutronc qui cite la marque dans sa chanson Les playboys : « Il y a les playboys de profession
Habillés par Cardin et chaussés par Carvil / Qui roul'nt en Ferrari à la plag' comme en ville / Qui vont chez Cartier comme ils vont chez Fauchon
 ».
 
Relancée début 2016 avec Franck Charriaut comme nouveau directeur artistique, la marque Carvil (du groupe Carel) a choisi Ariel Wizman comme ambassadeur. Il faut dire que l’animateur a toujours aimé les chaussures de cette marque si parisienne. C’est la raison pour laquelle Carvil lui a carrément demandé d’imaginer un mocassin…
 
Baptisé Exotica, ce dernier est disponible est peausseries exotiques avec une impression de « one cut » intéressante : python noir (990 euros) ou alligator noir (2.450 euros) sur semelle « blake ». Ce modèle fabriqué en Italie près de Milan dans les ateliers historiques de la maison affiche un petit air vintage tout à fait séduisant.
 
Ce mocassin Exotica by A.W. est d’ores et déjà disponible chez Colette et en ligne sur son e-shop. Il devrait également faire son entrée dans la nouvelle boutique Carvil entièrement rénovée au numéro 67 de la rue Pierre Charron à la rentrée prochaine.
 
Fondée en 1952 par Henri Lederman, Carvil s’installe rue Royale, et ouvre la même année son magasin de la rue Pierre Charron au coeur du triangle d’or parisien. Le Paris branché d’après-guerre écoute Boris Vian, Salvador ou Danny Boy.
 
 Et au cinéma, dans les Tontons flingueurs, un monstre sacré crève l’écran : sur les dialogues de Michel Audiard, Lino Ventura immortalise le premier mocassin Carvil, le Triomphe. La Nouvelle Vague débarque, Jean-Paul Belmondo et Alain Delon se croisent dans Sois belle et tais-toi.
 
Au début des années 60, en pleine vogue du mocassin, Delon fait s’extasier Hollywood dans Plein Soleil. Le charisme et la classe de Tom Ripley précipitent la carrière de l’acteur. Aux pieds, Le Carvil, mocassin à mors de caractère et pièce fétiche de l’acteur. En 1966, les playboys de Jacques Dutronc s’habillent chez Cardin et se chaussent chez Carvil, alors au zénith de sa popularité.

Jean philippe Tarot | publié le Vendredi 17 Juin 2016 | Lu 1576 fois


Chaussures par marque | Nouveautés | Au fil de l'actu | Historique des marques | Chaussures mythiques | Entretien des chaussures | Sacs et bagages | Accessoires | En bref | Portraits d'amateurs de chaussures | Les boutiques à Paris | Les boutiques en province | Les chroniques de David Not | Qui sommes-nous ?