Chaussures de Luxe
Chaussures de Luxe
L'actualité des chaussures de luxe et des bottiers de prestige

Comité Colbert : présentation de Marie-Claude Joyeux, responsable du piquage chez John Lobb


Dans le cadre de la transmission des savoir-faire français en matière de luxe, mise en avant par le Comité Colbert, revenons sur le parcours de Marie-Claude Joyeux, qui fut responsable du piquage chez John Lobb sur-mesure et Chevalier de l’ordre des Arts et des Lettres (2011).


Comité Colbert : présentation de Marie-Claude Joyeux, responsable du piquage chez John Lobb
Depuis 2006, trente-deux artisans des maisons du Comité Colbert ont été distingués par le ministère de la Culture au titre de Chevalier des Arts et des Lettres ou de Maître d’art. Ces distinctions revêtent une haute valeur symbolique reconnaissant la contribution de ces artisans d’exception à la culture française. Ces parcours exemplaires de femmes et d’hommes inspirent les jeunes en quête de vocation.
 
Parmi eux, Marie-Claude Joyeux,  responsable du piquage, atelier chaussure sur-mesure John Lobb, Chevalier de l’ordre des Arts et des Lettres -2011. Dans le métier de la botterie, un patronnier ne peut travailler sans sa piqueuse. En charge du secteur patronage, piquage, apprêtage à l’atelier sur-mesure de la maison John Lobb jusqu’en 2014, Marie-Claude Joyeux utilise les techniques traditionnelles de coupe, de parage et de couture main. Son savoir-faire unique a été acquis grâce à de longues années de travail tenace et persévérant. Elle a accompagné les différents patronniers de chez John Lobb, notamment pour la mise au point des modèles.
 
Le Richelieu fantaisie double empeigne, un des modèles les plus difficiles à réaliser, est devenu son préféré. Exerçant un métier de tradition orale, elle a transmis son savoir-faire par la parole, le geste et la présence. Elle précise cependant que dans son métier « rien n’est jamais acquis et que la confection sur-mesure est une remise en question de tous les jours ».
 
Parce que les savoir-faire du luxe, patrimoine culturel immatériel français se préservent par la transmission, il est vital de susciter des vocations pour ces métiers d’art auprès des jeunes. Pour ce faire le Comité Colbert a développé une stratégie en deux volets : la mise en lumière des artisans, véritables trésors vivants nationaux, et la sensibilisation des jeunes en âge de choisir leur orientation.
 

Jean philippe Tarot | publié le Mardi 3 Mars 2015 | Lu 1191 fois


Chaussures par marque | Nouveautés | Au fil de l'actu | Historique des marques | Chaussures mythiques | Entretien des chaussures | Sacs et bagages | Accessoires | En bref | Portraits d'amateurs de chaussures | Les boutiques à Paris | Les boutiques en province | Les chroniques de David Not | Qui sommes-nous ?