Chaussures de Luxe
Chaussures de Luxe

L'actualité des chaussures de luxe et des bottiers de prestige


Corthay : de l'art du lin


Cette nouvelle collection de chez Corthay nous donne des envies de soleil et de repas en terrasse à Capri ou Singapour. En effet, la maison propose désormais une grande partie de ses modèles en bi-matière, associant de belle manière le lin au cuir. Ambiance tropicale et coloniale assurée.


Corthay : de l'art du lin
A Armantière, ville réputée depuis le Moyen-âge comme cité de la toile, la maison Corthay a rencontré le dernier tisseur de lin (linum usitatissimum ) de France… Tissu légendaire, considéré comme création des Dieux en Egypte ancienne, le lin prend forme dans la vallée du Nil au 4ème millénaire avant notre ère. Il est ensuite introduit en Europe il y a deux mille ans.
 
La France est le principal pays d'Europe à cultiver le lin, essentiellement en Picardie, en Normandie, en Bretagne et dans le Pas-de-Calais. Sa qualité de fibre naturelle en fait une étoffe anallergique et  isolante et lui offre la propriété d'être un régulateur thermique ; isolant l’hiver, respirant l'été.
 
Mêlant à merveille douceur, solidité et durabilité, le lin a cette particularité, tout comme le cuir, de se bonifier avec le temps ! Leur association devient donc alors évidente. Comme à son habitude, la Maison Corthay se joue des nuances et des contrastes… Aussi, Bois de Rose, Vieux Bois et crocodile naturel soulignent la pureté et le caractère végétal de la matière, tandis que l’orange rappelle les reflets lumineux du bord du Nil au soleil couchant... 

Corthay : de l'art du lin

Corthay : de l'art du lin

Corthay : de l'art du lin

Jean philippe Tarot | publié le Lundi 9 Février 2015 | Lu 1170 fois


Chaussures par marque | Nouveautés | Au fil de l'actu | Historique des marques | Chaussures mythiques | Entretien des chaussures | Sacs et bagages | Accessoires | En bref | Portraits d'amateurs de chaussures | Les boutiques à Paris | Les boutiques en province | Les chroniques de David Not | Qui sommes-nous ?