Chaussures de Luxe
Chaussures de Luxe

L'actualité des chaussures de luxe et des bottiers de prestige


Crockett & Jones : Interview d'Abdel Chouaib, store manager à Londres


Régulièrement la maison anglaise Crockett & Jones réalise des interviews de ses directeurs de magasin à travers le monde. La dernière en date, qu’elle vient de publier sur son site Internet concerne Abdel Chouaib, responsable de la boutique C&J de Knightsbridge de Londres.


Abdel Chouaib
Qu’avez-vous fait avant de commencer chez Crockett & Jones ?
J’ai commencé ma carrière dans l’industrie alimentaire pendant que je finissais mon diplôme en Management Hôtelier. Puis j’ai travaillé à temps partiel chez Bally et quand j’ai fini mes études, j’ai rejoint Gordon Scott Ltd, où j’ai beaucoup appris sur la chaussure anglaise cousue main.
 
Pourquoi avez-vous décidé que la vente était la carrière que vous vouliez poursuivre, et qu’est-ce qui vous a amené à Crockett & Jones ?
J’ai toujours été attiré par la mode et intéressé par la vente de produits haut de gamme. Ma passion pour la chaussure anglaise a commencé lorsque j’ai reçu ma première paire cousue Goodyear, un cadeau de mon grand frère lorsque j’étais adolescent et depuis lors ma fascination n’a cessé de se développer. Aussi, chez Gordon Scott on m’a parlé des chaussures Crockett & Jones, et on m’a donné la chance de choisir une usine à visiter. J’ai choisi la manufacture C&J à Northampton.
 
Vous rappelez-vous de la première paire de chaussure que vous avez vendue ?
Oui je m’en souviens, j’ai vendu deux paires ! C’était le modèle Cornhill, un derby jointé main sur la forme 330 de la gamme Hand Grade. Je me souviens même que le client venait des Etats-Unis et quand je lui ai passé les souliers aux pieds, il a dit qu’il était comme dans des chaussons, et il a pris les deux couleurs, tan et noir.
 
Depuis combien de temps travaillez-vous chez Crockett & Jones ? Avez-vous une anecdote à partager ?
Je travaille chez Crockett & Jones depuis dix ans maintenant, et la plupart des jours ont été intéressants et stimulants. Le moment le plus marquant pour moi a été quand j’ai rencontré Daniel Day-Lewis à notre boutique de Jermyn Street durant ma première semaine dans l’entreprise. Je ne l’ai pas du tout reconnu, il venait juste de finir le tournage de Gangs of New York, et je lui ai demandé son nom pour l’enregistrer dans notre fichier client !
 
Parmi la collection actuelle, quel est votre modèle préféré ?
Winston chesnut est le modèle qui se démarque pour moi. Elégant, chaussant confortable, et surtout la patine sur les parties avant et arrière est très chic.
 
Travaillant à Londres, vous devez connaître quelques secrets sur cette ville. Dites-nous quelque chose d’intéressant à faire ou à voir, que vous recommanderiez à vos clients ?
Mon endroit préféré et secret est Spitalfields Sunday Market, en particulier durant l’été, et les restaurants bangladais de brick lane où on peut déguster d’authentiques repas pakistanais pour un prix raisonnable.
 
Qui est-ce qui vous inspire, professionnellement et personnellement ?
Ma principale source d’inspiration, ce sont mes parents. Ils ont affronté de nombreuses difficultés pour nous élever mes frères et moi, pour nous offrir une meilleure vie et une éducation, sans eux je ne serais pas où j’en suis aujourd’hui. J’ai aussi été inspiré par l’humilité dont a fait preuve Nelson Mandela pour unifier son pays. Après toutes les difficultés qu’il a vécues, il n’a jamais baissé les bras.
 
A votre avis, qu’est ce qui rend une paire de Crockett & Jones spéciale ? Est-ce le design, la construction, l’héritage, les personnes ?
A mon avis, c’est la combinaison des trois. Le design, la construction et l’héritage. Les clients sont également importants, ils nous apportent leur confiance et donnent de la valeur à C&J au travers de leur fidélité à la marque.
 
Il y a eu une vague d’excitation autour de la fabrication anglaise et des marques anglaises durant ces cinq dernières années. Comment voyez-vous l’avenir de l’industrie de la chaussure pour homme dans le futur ?
Je crois que les marques anglaises vont continuer à se développer et devenir de plus en plus fortes dans les années à venir. La qualité et l’héritage jouent un rôle majeur dans l’esprit du consommateur et Crockett & Jones se place parmi les meilleurs chausseurs anglais « Made in England » et se démarque de ses concurrents en tant qu’entreprise familiale.

Source

Jean philippe Tarot | publié le Samedi 4 Juin 2016 | Lu 543 fois


Chaussures par marque | Nouveautés | Au fil de l'actu | Historique des marques | Chaussures mythiques | Entretien des chaussures | Sacs et bagages | Accessoires | En bref | Portraits d'amateurs de chaussures | Les boutiques à Paris | Les boutiques en province | Les chroniques de David Not | Qui sommes-nous ?