Chaussures de Luxe
Chaussures de Luxe

L'actualité des chaussures de luxe et des bottiers de prestige


Crockett & Jones : nouveau visage pour le flagship parisien qui double sa superficie


Ca bouge chez Crockett and Jones. En effet, le célèbre chausseur anglais vient d’annoncer le doublement de la superficie de son flagship parisien situé à quelques pas de la Madeleine, ainsi que la mise en place d’une toute nouvelle décoration. Entre Mayfair et Notting Hill. Visite guidée.


Crockette & Jones Paris, crédit photo Thomas Lang
Le concept de ce magasin incontournable et que tous les amateurs de beaux souliers connaissent bien, a été entièrement revisité « avec la volonté de conserver le confort et l’atmosphère chaleureuse propre à cette boutique phare du quartier de la Madeleine » assure le chausseur dans son communiqué.
 
Dès votre arrivée, deux univers s’offrent à vous. Tout d’abord, l’espace « Hand Grade », intimiste et traditionnel, évoque le quartier londonien « cosy » de Mayfair. L’espace « Main Line », quant à lui, rappelle l’ambiance « arty » de Notting Hill.
 
Dans tous les cas, ces deux univers mettent en lumière la vaste gamme que propose la maison.
 
Côté décoration ? Parquet wengué et tapis endstuf. Canapés Chesterfield et assises anciennes. Intérieur  soigné tout en contrastes laissant place à des pièces chargées d’histoire issues de collections privées… En franchissant la porte de ce nouveau magasin, vous êtes immédiatement enveloppé dans une atmosphère « so British » du 21ème siècle.
 
L’atelier de Dimitri, le maître-bottier de la marque, a également fait l’objet d’un remaniement tout en conservant sa précieuse authenticité.
 
Petit retour sur l’historique de cette boutique
Crockett and Jones « C&J » pour les intimes, ouvre sa première boutique parisienne en mars 1998. D’une superficie de 40 m², elle s’implante en lieu et place d’un ancien marchand de timbres et monnaies de collection. En 1999, le magasin reprend l’imprimerie adjacente -côté rue Pasquier- pour ainsi doubler une première fois sa surface et permettre d’accueillir l’atelier du maître-bottier Dimitri.
 
En 2013, la boutique a l’opportunité de s’étendre à nouveau, cette fois côté rue Chauveau-Lagarde et investit alors les locaux d’une ancienne agence immobilière. C’est une aubaine car la fréquentation croissante l’imposait. Aujourd’hui, la surface totale de la boutique est de 160 m² ! L’équivalent des flagships C&J de Londres et de New-York.

Dimitri, Crockett & Jones Paris, crédit photo Thomas Lang

Jean philippe Tarot | publié le Mercredi 27 Mars 2013 | Lu 851 fois


Chaussures par marque | Nouveautés | Au fil de l'actu | Historique des marques | Chaussures mythiques | Entretien des chaussures | Sacs et bagages | Accessoires | En bref | Portraits d'amateurs de chaussures | Les boutiques à Paris | Les boutiques en province | Les chroniques de David Not | Qui sommes-nous ?