Chaussures de Luxe
Chaussures de Luxe
L'actualité des chaussures de luxe et des bottiers de prestige

Edward Green : le chausseur des gentlemen depuis plus de 120 ans


Chelsea ? Canterbury ? Cardiff ? Westminster ? Buckingham ? Pour les globe-trotters, des noms de villes. Pour les fans de football, des noms de clubs. Et pour les gentlemen et les amateurs de beaux souliers… Le nom des souliers de la manufacture anglaise Edward Green. « E. G. » pour les intimes. Retour sur l’histoire de ce fabricant de chaussures qui débute en 1890 dans une petite manufacture de Northampton en Angleterre. Monsieur Edward Green réalise alors ses premiers modèles à la main, dans le respect de l’élégance et de la qualité. « The finest shoes in England for the discerning few ».


Edward Green : le chausseur des gentlemen depuis plus de 120 ans
Rapidement la philosophie de la maison et l’exigence de ses artisans font la renommée d’Edward Green : « The finest shoes in England for the discerning few ».

Au fil des années, des décennies, la maison E. G. a su préserver son identité tout en restant indépendante et en privilégiant un mode de fabrication qui reste entièrement artisanal.

La manufacture compte aujourd'hui une cinquantaine d'artisans et produit à peine 12.000 paires de chaussures par an. « L’exclusivité, la qualité et l’attention extrême portée aux finitions augmentent considérablement la durée de vie des chaussures Edward Green et renforcent le positionnement de la marque sur le marché du soulier de luxe » assure la marque dans son communiqué.

Chaque paire de chaussures nécessite environ quatre semaines de travail. Les peausseries (veau, cordovan, cuirs exotiques, etc.) utilisées pour leur fabrication proviennent des plus grandes tanneries d’Europe. Par ailleurs, un soin tout particulier est apporté à tous les détails de la chaussure : la trépointe, la régularité de la roulette, la lisse ronde, le talon, la finesse des coutures, la doublure…

Edward Green : le chausseur des gentlemen depuis plus de 120 ans
En fin de fabrication, chaque chaussure est lustrée à la main avec un mélange de crèmes et de cires. Cette dernière étape, que l’on appelle le « bichonnage » permet de révéler nuance et patine.

Edward Green et le « Made to Order » : la maison est l’une des rares manufactures –mais il en reste quelques unes quand même…- à proposer autant de formes et de largeurs. Il est donc possible de choisir la forme, la peausserie, la couleur ainsi que le type de semelle. In fine, ce service permet de chausser la plupart des morphologies de pieds et assure un confort inégalable. Deux à quatre mois sont nécessaires pour cette commande spéciale.

Bien qu’aujourd’hui Edward Green ne réalise plus de chaussures sur-mesure, la manufacture conserve cependant une ligne qui s’en inspire. Cette collection s’appelle « Top Drawer ». Elle offre une personnalisation « extrême » de la chaussure allant jusqu’à la possibilité de modifier le patronage de certains modèles… Il faut toutefois compter six à neuf mois pour la réalisation de ces commandes exceptionnelles.

La gamme des chaussures Edward Green s’articule autour de plusieurs familles de produits :
- Les chaussures dites classiques : Richelieu, Derby, Derby à boucle
- Les chaussures dites décontractées ou sport : Mocassin, Bottine, Chaussures de golf
- Les chaussures d’intérieur : Chaussons, Souliers de soirée
- Les commandes spéciales « Made to Order »
- Les chaussures de prestige : Top Drawer

Chaque modèle porte toujours et invariablement le nom d’un village ou d’une ville anglo-saxonne, marque de fabrique d’Edward Green. Une invitation à voyager… Chelsea ? Canterbury ? Cardiff ? Westminster ? Buckingham ? Seul les modèles de la gamme Top Drawer font exception… et portent le nom d’anciens premiers ministres anglais ! A noter également que chaque saison, la marque propose des nouveautés et régulièrement des éditions spéciales.

Edward Green : le chausseur des gentlemen depuis plus de 120 ans

Spécificités techniques des chaussures Edward Green
Les familles : richelieu, derby, derby à boucle, mocassin, bottine, chaussure de golf, chausson, soulier de soirée, Commande spéciale, Top Drawer.
Les pointures : de 3,5 à 15,5
Les formes : formes 202, 606, 888, 82, 100, 184, 64, 65.
Les largeurs : de A à G
Les peausseries : veau, veau grainé, veau velours, nubuck, cordovan, peausseries exotiques (alligator, lézard, autruche)…
Les couleurs : chestnut, dark oak, tobacco, mink, burgundy, olive, burnt pine, edwardian, chameleon, acorn, birch, walnut, mocca, midnight blue, hazel, mole, indigo, coffee, mushroom (liste non exhaustive).

Edward Green : le chausseur des gentlemen depuis plus de 120 ans
Les différentes étapes de la conception d’un chaussure Edward Green
La singularité des chaussures Edward Green commence par leur fabrication entièrement artisanale et l’extrême soin apporté à leur finition.

Tout d’abord le cuir est sublimé, les peaux sont traitées afin de les épurer de leurs défauts naturels.
- Chaque paire est ensuite coupée individuellement dans une même pièce de cuir afin d’en assurer son homogénéité.
- Le cuir est ajusté selon la quantité nécessaire puis perforé à la main. Ce travail pourrait être réalisé au laser de façon plus industrielle mais Edward Green tient expressément à le réaliser avec l’aide de l’oeil et de l’appréciation de l’artisan. Ces travaux minutieux permettent d’obtenir des coutures solides, régulières et très fines.

Les chaussures passent ensuite entre les mains des différents artisans. Toutes les machines à coudre sont exploitées à la main afin de pouvoir adapter chaque action en fonction de la complexité et de la variété du
modèle.
- Les détails et les finitions sont minutieusement travaillés ; certaines formes nécessitent même des coutures effectuées à la main.
- La touche finale consiste à appliquer des crèmes et des cires sur la chaussure. Ensuite, les souliers sont brossés et lustrés à l’aide d’une brosse et d’un chiffon en coton pour réaliser la patine d’Edward Green si reconnaissable.

Chaque paire demande au minimum quatre semaines de travail.

La boutique Edward Green à Paris

La boutique Edward Green est située au 199 bis boulevard Saint Germain à Paris dans le 7ème arrondissement (rive gauche pour les non-parisiens). Pour le bonheur des connaisseurs, il est possible de découvrir toute la gamme Edward Green, des collections permanentes aux nouveautés au gré des saisons.

Tout a été pensé pour mettre en valeur les différents modèles, dans un écrin chaleureux et élégant digne du savoir-faire du célèbre bottier britannique.

Du sol en tomettes du 17ème siècle aux couleurs ocres, des lignes épurées des présentoirs éclairés par une lumière utilisée dans la haute joaillerie pour faire ressortir la patine naturelle de chaque modèle exposé, à l’agencement des fauteuils confortables autour de l’ilot central, tout est mis en oeuvre pour offrir un agréable moment, un voyage au coeur de la Grande Bretagne revisitée à la mode parisienne.

Boutique Edward Green Paris
199 bis boulevard St Germain, 75007 Paris
Tél. 01 53 63 47 50

Liste des boutiques et corners en France, Royaume-Uni et Belgique :
Upper Shoes, 8 rue Jean de Tournes, 69002 Lyon
L’Atelier du Chausseur, 60 allées de Tourny, 33000 Bordeaux
Upper Shoes, 8 rue des Arts, 31000 Toulouse

Edward Green, 75 Jermyn Street, London SWIY 6NP
La Maison Degand, 415 avenue Louise, 1050 Bruxelles

Jean philippe Tarot | publié le Mardi 1 Novembre 2011 | Lu 13697 fois


Chaussures par marque | Nouveautés | Au fil de l'actu | Historique des marques | Chaussures mythiques | Entretien des chaussures | Sacs et bagages | Accessoires | En bref | Portraits d'amateurs de chaussures | Les boutiques à Paris | Les boutiques en province | Les chroniques de David Not | Qui sommes-nous ?