Chaussures de Luxe
Chaussures de Luxe

L'actualité des chaussures de luxe et des bottiers de prestige


Maison Corthay : une collection de « petite maro » qui s’inspire du Bauhaus


Aujourd’hui, la prestigieuse Maison Corthay, réputée pour ses chaussures haut de gamme, présente une très belle et très originale collection de petite maroquinerie dont l’inspiration a été puisée au sein de l’école du Bauhaus. Lignes géométriques, formes triangulaires et couleurs primaires constituent les bases de ces six pièces pensées comme une œuvre architecturale…


Maison Corthay : une collection de « petite maro » qui s’inspire du Bauhaus
Depuis tout petit, Pierre Corthay est fasciné par le travail du cuir...

A l’âge de 9 ans déjà, Pierre construit dans sa chambre un véritable atelier où il passera bientôt l’essentiel de ses nuits à fabriquer ses premières pièces de maroquinerie ! On connait la suite…

 
En 2010, lors de l’exposition « Bauhaus 1919-1933 Workshops for modernity » à New York, Pierre Corthay est frappé par la complémentarité entre l’école du Bauhaus et la Maison Corthay.

Pour lui, c’est l’évidence même, « toutes deux aspirent à une synthèse de l’architecture, des arts plastiques et de la peinture ».

La Maison Corthay, tout comme l’école du Bauhaus (qui a également inspiré Patek Philippe pour sa célèbre Calatrava ), rêvent d’un monde où il n’y aurait aucune différence entre l’artiste et l’artisan. C’est d’ailleurs dans cet esprit qu’est née cette première collection de petite maroquinerie…

Maison Corthay : une collection de « petite maro » qui s’inspire du Bauhaus

Le Bauhaus

Entre 1919 et 1933, l'école du Bauhaus, installée d'abord à Weimar puis à Dessau, a révolutionné l'ensemble des conceptions et des productions architecturales et esthétiques. Les bâtiments construits et décorés par les professeurs de l'école ont inauguré le « mouvement moderne » qui a modelé l'aspect architectural de notre siècle. Source Unesco

Maison Corthay : une collection de « petite maro » qui s’inspire du Bauhaus
Ces six modèles (aux découpes déstructurées) ont été façonnées comme les six pièces d’une maison, encore un hommage à l’architecture. Le choix du cuir s’est porté sur un veau waxy provenant d’une tannerie française de renom, labellisée « Entreprise du Patrimoine Vivant ». Un double tannage chrome et végétal lui confère cette main particulière, souple mais avec une certaine tenue. Le finissage aniline lui donne un aspect transparent qui fait ressortir la finesse du cuir et offre un toucher agréable dit « bougie » qui se patine avec le temps.
 
Pour cette collection, Maison Corthay a choisi de s’associer à un atelier parisien, « dans une volonté de poursuivre son histoire avec l’artisanat Français » assure la marque dans son communiqué. Point sellier, bords filetés à la main, renfort en cuir… cette maroquinerie a été réalisée dans la plus pure tradition ! Les points d’arrêts sont réalisés à la main et chaque tranche a été poncée, teintée et chauffée… Un processus qui se répète jusqu’à obtenir une finition sellier parfaite !
 
Ultime hommage rendu aux maitres et leurs élèves, faisant échos à cette relation ancestrale chez les artisans : chaque modèle porte le prénom de l’un des membres de l’école du Bauhaus : le portefeuille Vassily salue Vassily Kandinsky, le porte-carte de visite Marcel honore Marcel Breuer, etc. A découvrir !

Maison Corthay : une collection de « petite maro » qui s’inspire du Bauhaus

Maison Corthay : une collection de « petite maro » qui s’inspire du Bauhaus

Maison Corthay : une collection de « petite maro » qui s’inspire du Bauhaus

Maison Corthay : une collection de « petite maro » qui s’inspire du Bauhaus

Jean philippe Tarot | publié le Mercredi 23 Octobre 2013 | Lu 1250 fois


Chaussures par marque | Nouveautés | Au fil de l'actu | Historique des marques | Chaussures mythiques | Entretien des chaussures | Sacs et bagages | Accessoires | En bref | Portraits d'amateurs de chaussures | Les boutiques à Paris | Les boutiques en province | Les chroniques de David Not | Qui sommes-nous ?