Chaussures de Luxe
Chaussures de Luxe

L'actualité des chaussures de luxe et des bottiers de prestige


Matthew Cookson : l’un des spécialistes des slippers personnalisables


La marque de chaussures anglaises Matthew Cookson est bien connue des amateurs de beaux souliers pour ses slippers personnalisables. Profitons de la présentation de ce service « made to order » pour revenir en quelques mots sur l’histoire de cette chaussure pas comme les autres…


Matthew Cookson : l’un des spécialistes des slippers personnalisables
A l’origine, le slipper est une chaussure d’intérieur. On attribut sa création au Prince Albert (pas de Monaco) mais d’Angleterre. Le futur époux de la reine Victoria… C’est donc lui qui serait à l’origine de ce chausson  particulièrement chic, élégant et « so so british ». Les tous premiers modèles ont donc été spécifiquement réalisés pour le prince. Fort de leur succès, ils furent rapidement baptisés « Albert Slippers » ! A noter qu’à l’origine, on portait ce type de chaussures avec une robe de chambre ! Pour une ambiance très cosy-cosy.
 
Côté matière, ce soulier est généralement fabriqué en velours (pour la tige) complété d’une fine semelle en cuir naturel non traité et d’un petit talon. On le trouve (en différentes qualités) dans de nombreuses marques, pour la plupart anglo-saxonnes. Depuis deux ou trois ans, les femmes l’ont également adopté ! Les modèles pour hommes sont souvent doublés (pour plus de confort et de chaleur) d’un tissu satiné et matelassé de couleur noire ou au contraire de couleur vive. Enfin, « last but not least », les nobles avaient l’habitude de faire broder sur le devant du pied, leurs armoiries. Petit à petit, ce chausson d’intérieur s’est émancipé pour faire ses premiers pas hors des confortables logis britanniques… On le croise désormais aux pieds de certaines stars qui le portent souvent avec un smoking.
 
Depuis maintenant une vingtaine d’années, la marque Matthew Cookson propose également sa propre ligne de slippers. Tous sont fabriqués entièrement à la main en Angleterre. Chaque paire nécessite deux mois de travail (ce qui explique en partie des tarifs relativement élevés). Disposant d’un choix impressionnant de matières, de couleurs et de finitions, dont les célèbres monogrammes brodés, les ateliers de la maison assurent un véritable service sur-mesure.
 
En velours, cuir ou tissu, façon « brandebourg » ou « pompons », ces slippers revêtent des motifs aussi pointus qu’inattendus, preuve s’il en est que ces « chaussons de ville » sont devenues « l’arme indispensable de tout dandy moderne qui se respecte » souligne la marque. Depuis quelques mois, Matthew Cookson vous propose un service de customisation online. Les amateurs de produits personnalisables pourront désormais choisir entre plusieurs coloris  de velours et de liseré, sans oublier la doublure en satin matelassée, jusqu’au motif à broder (vous pouvez même envoyer vos propres créations). Compter dans les 350 euros environ.

Jean philippe Tarot | publié le Mercredi 5 Février 2014 | Lu 3840 fois


Chaussures par marque | Nouveautés | Au fil de l'actu | Historique des marques | Chaussures mythiques | Entretien des chaussures | Sacs et bagages | Accessoires | En bref | Portraits d'amateurs de chaussures | Les boutiques à Paris | Les boutiques en province | Les chroniques de David Not | Qui sommes-nous ?