Chaussures de Luxe
Chaussures de Luxe
L'actualité des chaussures de luxe et des bottiers de prestige

Missègle : des chaussettes Made in France, été comme hiver…


Missègle est un des derniers ateliers de tricotage en France à remailler les chaussettes à la main. Pour un confort garanti !


Missègle : des chaussettes Made in France, été comme hiver…
C'est une belle histoire que vit Missègle, petit atelier de tricotage fondé il y a plus de trente ans par Myriam Joly. D'abord éleveuse de chèvres angora, elle a su anticiper le mouvement du « Made in France » en produisant très tôt, l’intégralité de ses articles dans son atelier ou dans les ateliers voisins...
 
Nichée au cœur du Sidobre, micro-région granitique du sud du Tarn, cette équipe de vingt-cinq  personnes tricote et confectionne des articles originaux et confortables : des chaussettes bien sûr mais également des pulls des gilets, des collants ou encore des couvertures.
 
Point important : Missègle ne propose que des produits en fibres naturelles. Pour l’hiver prochain, vous aurez le choix entre la laine mohair, fibre d’excellence et spécialité de Missègle, le duvet de yack ou encore le bébé alpaga. Pour le printemps et l’été, vous privilégierez plutôt la douceur du coton Pima (la soie d’Amérique du Sud !), le lin français ou encore l’incontournable fil d’Ecosse.

Remaillage
C’est d’ailleurs avec le fil d’Ecosse que l’atelier tricote les « stars de l’été » : les chaussettes fil d’Ecosse* !

Naturellement fraîches et douces, ces chaussettes sont idéales pour les températures élevées et chaudes. De plus, le remaillage main leur confère un confort total, puisqu’aucune couture ne gêne le pied.

Totalement mixtes, elles conviennent aussi bien aux femmes qu’aux hommes. Le plus dur reste de faire son choix parmi les quinze couleurs proposées !

Pour la saison estivale, n’hésitez pas et osez la couleur ! Et pour ceux et celles qui commencent déjà à préparer l’automne et l’hiver, la marque tricote de confortables chaussettes chaudes !

*Le fil d’Ecosse est un coton à longues fibres qui a été mercerisé (procédé inventé par John Mercer en 1844). La résistance et la brillance du coton s’en trouvent améliorées.  

Chèvres angora


Jean philippe Tarot | publié le Mardi 1 Juillet 2014 | Lu 972 fois


Chaussures par marque | Nouveautés | Au fil de l'actu | Historique des marques | Chaussures mythiques | Entretien des chaussures | Sacs et bagages | Accessoires | En bref | Portraits d'amateurs de chaussures | Les boutiques à Paris | Les boutiques en province | Les chroniques de David Not | Qui sommes-nous ?