Chaussures de Luxe
Chaussures de Luxe

L'actualité des chaussures de luxe et des bottiers de prestige


Quand J.M. Weston invite quelques privilégiés à une soirée Made To Order…


La manufacture de chaussures J.M. Weston a reçu jeudi 26 mai 2011 dans ses locaux de l’avenue d'Iéna, une trentaine de passionnés, invités à venir discuter « Made to Order »… « MTO » pour les intimes. Pour les recevoir, deux personnages incontournables de la Maison étaient là : le directeur artistique Michel Perry et le responsable des commandes spéciales de la boutique des Champs-Elysées Fabien Bernard. Une rencontre au sommet entre amateurs éclairés et grands professionnels de la chaussure.


Quand J.M. Weston invite quelques privilégiés à une soirée Made To Order…
Le monde du luxe évolue. Désormais, les clients souhaitent des produits haut de gamme, certes, mais également, de plus en plus exclusifs, voire personnalisés.

Qui, va orner sa valise Goyard de bandes de couleurs et de ses initiales ; qui, va se commander un sac Prada customisé ; qui, va s’offrir après mûre réflexion, une paire de chaussures J.M. Weston en commande spéciale.

Le but de cette rencontre entre passionnés de beaux souliers et responsables de la manufacture limougeaude était donc le fameux service « Made To Order » (MTO). En français : « commande spéciale ». Un plus « offert » par Weston qui permet à tout un chacun de réaliser sa propre paire de chaussures. Totalement unique. Votre nom est même inscrit à l’intérieur de vos souliers ; ces derniers étant livrés dans une boite réservée aux « commandes spéciales ». Pour les prix, comptez environ 30/35% de plus par rapport aux prix boutique, sauf sur les cuirs exotiques où les tarifs grimpent vite.

A cette occasion, une trentaine d’amateurs se sont ainsi retrouvés autour d’un cocktail-dinatoire –excellent- pour parler « chaussures ». Si certains étaient en jeans, d’autres étaient en costume… En revanche, tous arboraient à leurs pieds, de splendides derbys, richelieus ou mocassins. MTO ou prêt-à-chausser, mais uniquement J.M.W.

Quand J.M. Weston invite quelques privilégiés à une soirée Made To Order…

Quand J.M. Weston invite quelques privilégiés à une soirée Made To Order…
Dans l’une des salles du rez-de-chaussée des bureaux parisiens de la manufacture de Limoges trônait une immense table ronde recouverte de peausseries et de souliers : requin, requin nubucké, lézard, lézard nubucké, croco, autruche, pattes d’autruche, cordovan, etc. Mocassins 180 en requin bleu jean ou veau velours ; Derby 575 en lézard gris, Richelieu 528 tricolore en veau beige, gold et blanc, Derby bicolore blanc et gold (somptueusement dandy),…

Bref, au cours de cette soirée, J.M. Weston a présenté quelques-unes de ses plus belles réalisations avec en plus, la présence de Fabien Bernard, (immédiatement reconnaissable à ses fameuses bacchantes), responsable du MTO à la boutique des Champs-Elysées. Bien qu’extrêmement sollicité, l’homme est resté disponible pendant près de quatre heures pour répondre à toutes les questions sur le MTO et surtout, prodiguer ses conseils et astuces.

Quand J.M. Weston invite quelques privilégiés à une soirée Made To Order…
Mais ces « happy few » ont également eu l’opportunité de pouvoir discuter avec l’homme qui a incontestablement donner un coup de fouet à la marque : Michel Perry.

Le directeur artistique recruté par la direction de Weston en 1999/2000 a en effet remis les modèles de cette « institution française » au goût du jour en proposant des nouvelles collections au design plus contemporain, mais sans jamais oublier les modèles historiques qui ont fait la réputation de J.M. Weston depuis tant d’années.

D’ailleurs, comme il le souligne lui-même : « Pendant l’acte de création, il faut toujours garder à l’esprit l’ADN de la marque. Il est indispensable de se reposer et de s’inspirer du passé pour aller vers l’avenir (…) Pour moi, il est également important de rencontrer les gens qui portent mes modèles. D’entendre leur ressenti, leurs commentaires, leurs impressions. ».

Quand J.M. Weston invite quelques privilégiés à une soirée Made To Order…
Aujourd’hui, ce « va-et-vient » permanent entre passé et présent s’illustre parfaitement avec la collection Weston by Kitsuné. Quatre modèles très inspirés par l’atmosphère des années 80/90 des Hampton (Long Island/Côte est des Etats-Unis).

D’ailleurs, c’est le thème de la campagne de communication de la marque horlogère Baume et Mercier en ce moment même. Un incontournable bermuda blanc, une indémodable veste en toile beige, un classique polo bleu marine, un gros pull confortable en coton écru, etc. Un look résolument « seaside living ».

Résultat : un derby blanc cassé à semelles rouges (un peu dans l’esprit des modèles Cole Haan), un derby marron clair à semelle rouge également, un mocassin 182 beige et gris (particulièrement élégant et idéal pour l’été) et enfin, un Derby à tige montante que n’aurait probablement pas dédaigné l’acteur Philippe Noiret, grand amateur de beaux souliers.

Entre cette collection Kitsuné -qui permet à Weston de sortir des sentiers battus- et son service de commandes spéciales, la marque a incontestablement compris qu’elle devait innover et proposer de nouvelles choses. Mais sans jamais dénaturer ce qui a fait sa réputation : qualité, classicisme et élégance. A l’image de cette soirée.

Jean-Philippe Tarot pour www.chaussure-de-luxe.com

Jean philippe Tarot | publié le Jeudi 2 Juin 2011 | Lu 28461 fois


Chaussures par marque | Nouveautés | Au fil de l'actu | Historique des marques | Chaussures mythiques | Entretien des chaussures | Sacs et bagages | Accessoires | En bref | Portraits d'amateurs de chaussures | Les boutiques à Paris | Les boutiques en province | Les chroniques de David Not | Qui sommes-nous ?