Chaussures de Luxe
Chaussures de Luxe

L'actualité des chaussures de luxe et des bottiers de prestige


Roger Vivier : la Chiquette à l’affiche dans le film « Les Bien Aimés »


« Chiquette », le mythique escarpin à boucle pour dames de Roger Viver est à l’affiche du film de Christophe Honoré qui sortira demain dans les salles obscures. Avec Catherine Deneuve, Chiara Mastroianni et Ludivine Sagnier.


Roger Vivier : la Chiquette à l’affiche dans le film « Les Bien Aimés »
« Chiquette », célèbre escarpin du chausseur de luxe pour dames Roger Vivier fait partie intégrante du casting du dernier film de Christophe Honoré, « Les Biens Aimés » qui sera à l’affiche à partir de demain.

L’héroïne principale (que l’on suit sur plusieurs années) débute comme vendeuse dans une boutique de la marque. Au fil du temps qui passe, elle ne se séparera plus jamais de son modèle fétiche et porte-bonheur : l’incontournable « Chiquette », alias l'escarpin à boucle mythique de la maison.

C’est le caractère indémodable et transgénérationnel de ce modèle qui a séduit le réalisateur Christophe Honoré, au point de lui accorder une place toute particulière.

Et de préciser : « Comment faire passer l’idée du temps qui passe à travers les personnages, à travers leurs sentiments, sans se lancer à outrance dans les reconstitutions d’époque ? C’était une vraie difficulté. Le vintage peut être séduisant mais il débouche vite sur un musée de la mode. Pour les années 60, c’était amusant à faire, le début est comme un ballet, un prologue qui aide à entrer dans le film. Ensuite, au contraire, en travaillant avec le chef opérateur Rémy Chevrin, j’ai choisi de ne pas caractériser chaque époque. Les années 70, 90, les années 2000 baignent dans une lumière semblable. De même avec la costumière Pascaline Chavanne et le décorateur Samuel Deshors, nous avons travaillé sur les « indémodables », ce qui se transmet sans qu’on s’en rende compte d’une époque à une autre, aussi bien en matière de vêtements, que de meubles, d’accessoires. »

« Je n’ai pas voulu de fétichisme des lieux, le film l’étant par ailleurs, fétichiste ! Celui des chaussures étant particulièrement important ! Les chaussures (de Roger Vivier, c’est-à-dire de grand luxe), objets de convoitise et de désir pour la jeune Madeleine, les chaussures, objets si précieux à ses yeux et si seyants à ses pieds qu’ils conditionnent une bonne partie de son avenir ! » poursuit le réalisateur.

L’histoire : du Paris des sixties au Londres des années 2000, Madeleine, puis sa fille Véra vont et viennent autour des hommes qu’elles aiment. Mais toutes les époques ne permettent pas de vivre l’amour avec légèreté. Comment résister au temps qui passe et qui s’attaque à nos sentiments les plus profonds ?


Jean philippe Tarot | publié le Mardi 23 Août 2011 | Lu 1027 fois


Chaussures par marque | Nouveautés | Au fil de l'actu | Historique des marques | Chaussures mythiques | Entretien des chaussures | Sacs et bagages | Accessoires | En bref | Portraits d'amateurs de chaussures | Les boutiques à Paris | Les boutiques en province | Les chroniques de David Not | Qui sommes-nous ?